Gilles de Gouberville

Accueil » Le Comité » Cousinade Gouberville » Conférences

Conférences

Education Médiévale

Dans le château des Ravalet à Tourlaville se tiendra les 11 et 12 juin un cycle exceptionnel de conférences, présenté par Julien Deshayes, responsable du Pays d’Art et d’Histoire du Clos du Cotentin.

 

 

Samedi 11 juin

15h00     M. Marcel Roupsard:  Noms, prénoms, surnoms
Le journal de Gilles de Gouberville fournit un grand nombre de noms de famille existant en Cotentin au milieu du XVIe siècle et permet souvent de les localiser précisément. Il nous fait connaître également les prénoms les plus attribués. Comme ses contemporains, Gouberville aimait aussi utiliser les surnoms.
Marcel Roupsard est professeur émérite en géographie, membre de l’équipe OUEN et du pôle Sociétés et espaces ruraux (Université de Caen Basse-Normandie).

15h45     M. Maurice Hamon: Les débuts de la verrerie dans le Nord-Cotentin
Avant que la verrerie de Tourlaville (La Glacerie) n’acquière sa notoriété de par son intégration, en 1667, à la Manufacture royale des Glaces, plusieurs verreries ont fonctionné dans le Nord-Cotentin au cours du XVIè siècle et de la première moitié du XVIIè siècle : Couville, Brix, Montaigu-la-Brisette, le Mesnil-au-Val. Ce sont leurs propriétaires et leurs activités particulières qui seront évoquées.
Maurice Hamon est ancien élève de l’École nationale des Chartes et archiviste paléographe, directeur honoraire des relations générales de Saint-Gobain et président du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques. Il a reçu en 2012 le prix Franklin-Lavoisier.

16h30 M. Olivier Aubrais : Le mystère des Vitecocqs
Quelques oiseaux sauvages avaient une importance particulière dans la vie de Gilles de Gouberville et des siens : la conférence propose un aperçu de leur rôle et de leurs méthodes de capture, avec une attention particulière portée au vitecoq. Mais tout d’abord,  quel est cet oiseau mythique, le vitecoq ?
Olivier Aubrais est membre du Groupe Ornithologique Normand (GONm) et a publié une étude de référence sur l’avifaune de Basse-Normandie au XVIe siècle basée sur le Journal de Gouberville.

17h15  Dr Hugues Levard: La chasse, telle qu’elle se pratiquait en Nord Cotentin à la Renaissance.
« Secrétaire du quotidien », Gilles de Gouberville consignait dans son journal, jour après jour, tout ce qui se passait autour de lui. Bien que peu ou pas chasseur lui-même, il nous donne ainsi, par ses notes, une vision de la pratique de la chasse en Nord Cotentin à la Renaissance.
Le Docteur Levard est l’auteur du Cahier Goubervillien “La santé chez Gilles de Gouberville”. Il se déclare chasseur repenti mais nostalgique de cet art ancestral.

Dimanche 12 juin 

15h00  M. Robert Pinon:  Gilles de Gouberville, Esquisse analytique d’un profil de personnalité
Études après études, Gilles de Gouberville n’en finit pas de se cacher derrière son écriture. En utilisant une approche psychanalytique, nous nous proposons de poser un regard interprétatif différent sur le texte lui-même, sur l’articulation de ses chaînes signifiantes, pour tenter de compléter les traits déjà si finement mis en évidence de ce personnage attachant. « A nos risques et périls ».
Robert Pinon est Psychanalyste, Membre de la Fédération des Ateliers de Psychanalyse. PARIS

16h00  M. Jack Lepetit-Vattier:  Gilles de Gouberville à Bricquebec
Bien qu’il n’était pas vassal de Bricquebec, Gilles de Gouberville entretenait avec les baronnes du lieu des relations étroites. Si son journal n’apporte aucun élément concret sur le bourg de Bricquebec, en revanche, celui­ci nous fait découvrir une société évoluant autour des dames de la cité. C’est une approche de Bricquebec, à l’époque de Gouberville, et une identification des personnages rencontrés, lors des ses voyages bricquebétais, que nous évoquerons.
Jack Lepetit-Vattier est membre titulaire de la Société des Antiquaires de Normandie (Ancien président élu 2014). Membre et administrateur de la Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche. Auteur de nombreux livres et articles sur Bricquebec.

17h00     M. Étienne Faisant:  La construction du château des Ravalet
L’architecture du château de Tourlaville a moins retenu l’attention que l’histoire de ses propriétaires. Partant des éléments connus, cette conférence proposera un nouvel éclairage sur cet édifice en le replaçant au sein des créations contemporaines, de part et d’autre de la Manche.
Étienne Faisant est docteur en histoire de l’art (université de Paris-Sorbonne), chercheur au sein du laboratoire d’excellence « les Passés dans le présent », secrétaire-adjoint de la Société des antiquaires de Normandie.

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :