Gilles de Gouberville

Accueil » Les Cahiers

Les Cahiers

LES CAHIERS GOUBERVILLIENS sont la revue annuelle du Comité Gilles de Gouberville.

Vous pouvez vous les procurer, soit dans leur version imprimée, soit sur DVD, en utilisant les boutons de paiement Paypal en bas de cette page ou en laissant un commentaire. Nous vous confirmerons la disponibilité et les frais applicables (12 € + 3€ de frêt).

1. Gilles de Gouberville et la mer par Robert Lerouvillois.- Novembre 1997 (réédition février 2001).- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Gilles de Gouberville est un seigneur  » gravager  » : il bénéficie en tant que possesseur d’un fief bordé par un rivage, du droit de recueillir à son profit toute épave arrivant à la côte. Il pêche au filet sur la grève, apprécie beaucoup le poisson ; il fournit du bois pour les constructions de marine en raison de sa charge de Lieutenant des Eaux et Forêts ; il fréquente un célèbre capitaine corsaire, … Et, bien que très enraciné dans son terroir, il aime à regarder la mer et à faire, à l’occasion, une excursion dans l’île anglo-normande d’Aurigny. Disponible également en DVD (format pdf).
2. Gilles de Gouberville et la traversée de la baie des Veys par Pierre Brunet.- Novembre 1998.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Du vivant de son oncle, l’abbé Jean Picot, Gilles de Gouberville lui rend fréquemment visite dans son domaine de Russy. Il y va encore plus souvent quand il hérite du domaine à la mort de son parent. Pour se rendre à Russy, il emprunte surtout la route qui passe par la baie des Veys (côte sud-est du département de la Manche). Il doit faire appel à un passeur pour franchir cette zone dangereuse de sables, parfois mouvants, traversée de cours d’eau et soumise aux marées et aux courants. Disponible uniquement en DVD (format pdf).
3. La Monnaie au temps de Gilles de Gouberville par Jacqueline Pilet-Lemière.- Décembre 1999.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Le Journal de Gilles de Gouberville est avant tout un livre de comptes où il reporte ses « Mises et receptes ». Il y fait figurer très soigneusement toutes les dépenses et tous les bénéfices liés à son exploitation et aux besoins de la vie quotidienne du manoir ; il manie ainsi parfois des sommes considérables. Plus de trente espèces de monnaies françaises et étrangères circulent en France au XVIe siècle ; Gilles ne se trompe jamais dans leur taux de change. Disponible uniquement en DVD (format pdf).
4. Gilles de Gouberville, éleveur de bovins par Marcel Roupsard.- Novembre 2000.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Gilles de Gouberville gère une exploitation agricole. Il rapporte dans le Journal toutes les activités qui y sont liées : cultures (surtout celle du pommier : Gilles est un pionnier de la culture des pommiers à cidre) ; élevage auquel il consacre beaucoup de soin et de temps : il parle abondamment du bétail des étables et de celui de la forêt, de la vente des produits de l’exploitation, … Disponible uniquement en DVD (format pdf).
5. Gentilshommes aux champs : & Gilles de Gouberville et Noël du Fail par Madeleine Foisil & Gilles de Gouberville et Jean Vauquelin de la Fresnaye par Guy Nondier.- Novembre 2001.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Ce Cahier goubervillien s’attache à faire les portraits comparés de Gilles de Gouberville et de deux de ses contemporains : Jean Vauquelin de la Fresnaye, magistrat et poète, créateur de la  » pastorale  » normande et Noël du Fail, conseiller au parlement de Bretagne et auteur d’une série d’ouvrages d’un caractère facétieux sur la vie rustique. Disponible uniquement en DVD (format pdf).
6. Droits et devoirs d’un aîné en Cotentin au XVIe siècle par Sophie Poirey.- Novembre 2002.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Pour préserver le patrimoine familial, le droit normand fait du fils aîné le continuateur de la lignée en lui offrant de nombreux privilèges mais en lui imposant aussi des devoirs. Gilles hérite ainsi des fiefs de ses père et mère, mais, en contrepartie se doit de protéger ses frères et sœurs, légitimes comme adultérins. Disponible également en DVD (format pdf).
7. Famille et parenté en Basse-Normandie de Gilles de Gouberville à aujourd’hui par Françoise Zonabend. -Novembre 2003.-ill.-Bibliographie. Ce Cahier traite du sens, du rôle et de la fonction que jouait la parenté au temps de Gouberville mais aussi aujourd’hui en Basse-Normandie. L’univers parental est analysé à la fois au travers des façons de se nommer entre parents, des manières de se conduire les uns envers les autres et des choix matrimoniaux qui se tissent des uns aux autres. Gilles rapporte comment, à son époque on répondait à la question « qu’est ce que la parenté pour l’homme? ». On a cherché de même à montrer comment aujourd’hui, les Normands s’y soumettent. Disponible également en DVD (format pdf).
8. Le français régional de Gilles de Gouberville et le nôtre par René Lepelley. -Novembre 2004.-ill.-Bibliographie. Le français écrit par Gilles de Gouberville dans son Journal est un bon exemple de l’état de cette langue au milieu du xvi e siècle. On y relève cependant un certain nombre de termes couramment employés alors dans le Cotentin tandis qu’ils étaient inconnus à Paris. René Lepelley a relevé ceux de ces termes qui sont encore connus dans le français familier des gens du Cotentin.Disponible également en DVD (format pdf).
9. Autour de Gilles de Gouberville : les prêtres normands et leur insertion dans la société du XVI° siècle – par Anne Bonzon – Octobre 2005 Dans cette étude du Journal de Gilles de Gouberville, Anne Bonzon nous livre un précieux éclairage sur la sociologie ecclésiastique de la France du xvi e siècle : pléthore cléricale du début du siècle, diversité des statuts et des conditions matérielles d’existence du clergé, comportements aujourd’hui scandaleux (ivrognerie, concubinage, violences verbales ou physiques) mais qui à l’époque n’étaient guère perçus comme tels, forte influence du seigneur sur la vie paroissiale et communautaire . Disponible également en DVD (format pdf).
10. La Noblesse et la politique au temps de Gouberville et des guerres de religion – par Jean-Marie Constant – Novembre 2006 Jean-Marie Constant présente une étude très documentée du rôle de la noblesse dans le conflit politico-religieux qui assombrit la France de la seconde moitié du seizième siècle. Suivi du résumé par Jacqueline Vastel des évènements de la première guerre de religion rapportés par Gilles de Gouberville.Disponible également en DVD (format pdf).
11. Les femmes chez Gilles de Gouberville par Marcel Roupsard – Décembre 2007 Les femmes occupent une place discrète dans le Journal de Gouberville. Cependant, au fil des jours, les paysannes du Mesnil-au-Val apparaissent dans leurs travaux, dans leur vie d’épouses et de mères. Au manoir, la population féminine, très minoritaire, se consacre aux tâches quotidiennes agricoles et domestiques. Le maître de maison, célibataire endurci, masque soigneusement ses relations intimes derrière une écriture codée sans avouer ses paternités successives. Disponible également en DVD (format pdf).
12. Entrepreneur et gentilhomme  : Gilles de Gouberville , acteur de l’économie normande par Mathieu Arnoux, Jacques Bottin, Isabelle Vérité – novembre 2008Dans ce douzième Cahier goubervillien , Mathieu Arnoux spécialiste incontesté de l’histoire économique médiévale, propose avec Jacques Bottin et Isabelle Vérité, deux autres chercheurs au CNRS, une étude des liens que Gilles de Gouberville entretenait avec le domaine économique du Cotentin et de l’insertion de celui-ci dans de plus vastes circuits commerciaux. Disponible également en DVD (format pdf).
13. Gilles de Gouberville, témoin de l’art de bâtir en Cotentin à la Renaissance par Julien DeshayesActeur quotidien de l’art de bâtir Gilles de Gouberville apparaît, au fil des pages de son Journal des mises et receptes, constamment affairé à l’entretien et à la restauration des nombreux bâtiments de son exploitation manoriale. Il ne se passe guère un mois, voir une semaine, sans qu’il ne signale tel ou tel des travaux qu’il supervise. Cette implication – qui est aussi celle d’un témoin particulièrement attentif à l’activité de ses contemporains – se traduit par une exceptionnelle richesse d’informations relatives aux matériaux mis en œuvre, aux artisans et aux métiers du bâtiment durant cette période d’extraordinaire floraison architecturale que fut, en Cotentin, le siècle de la Renaissance.Disponible également en DVD (format pdf).
14. Les Chevaux de Gouberville. Elevage et usages dans la Normandie du xvième siècle par Daniel Roche. Novembre 2010. Dans son Journal Gilles de Gouberville, irremplaçable témoin de la vie quotidienne du xvième siècle, évoque le cheval à plus de deux mille deux cents reprises : achats, ventes, élevage, travaux de trait et de transport, maladies, … M. Daniel Roche dans ce cahier dresse un état très complet de l’importance du cheval qui, pendant des siècles, fut un indispensable compagnon du quotidien.Disponible également en DVD (format pdf).
15.La santé chez Gilles de Gouberville par Hugues Levard. Septembre 2011. Les questions de santé apparaissent de façon récurrente dans le Journal de Gilles de Gouberville. Les annotations sur la santé de Gilles de Gouberville, de son entourage et des animaux rencontrés ont été recensées. Elles ont été analysées sous deux angles, celui de l’œuvre encyclopédique d’Ambroise Paré, « père de la chirurgie » et contemporain de Gilles de Gouberville, et celui de la médecine d’aujourd’hui. Cette étude met en lumière le grand empirisme de la médecine de l’époque, l’approche pratique de quelques affections relevant d’un traitement chirurgical et l’origine de nos professions de santé actuelles. Disponible également en DVD (format pdf).
Hors série Hors série des Cahiers Goubervilliens – édité à l’occasion du vingtième anniversaire du Comité : les dix-neuf articles du site Internet (2001 – 2006) – juin 2006 Disponible uniquement en DVD (format pdf).

Couverture N° 1616.Transports et Charrois par Julien Deshayes. Novembre 2013. Au-delà des aspects logistiques relatifs à la structure des harnais et aux animaux de trait utilisés, cette étude concerne principalement les différents modes de mobilisation des attelages, selon qu’ils s’effectuaient au sein de l’exploitation manoriale, avec les charretiers « de céans », par réquisition des « aînés » de la seigneur du Mesnil ou bien dans le cadre de corvées collectives assumées par les communautés paroissiales. Tout en révélant une part de l’implicite féodal de son témoignage, cette analyse s’efforce ainsi de dissocier les divers ressorts sociaux de l’implication de Gilles de Gouberville dans la Normandie de la Renaissance.. Disponible également en DVD (format pdf).

 
Couv1717. L’Entourage de Gilles de Gouberville face aux guerres de la Ligue par Patrice Mouchel-Vallon, 2014 . Disponible également en DVD (format pdf).Disponible également en DVD (format pdf).

1. Gilles de Gouberville et la mer par Robert Lerouvillois.- Novembre 1997 (réédition février 2001).- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Gilles de Gouberville est un seigneur  » gravager  » : il bénéficie en tant que possesseur d’un fief bordé par un rivage, du droit de recueillir à son profit toute épave arrivant à la côte. Il pêche au filet sur la grève, apprécie beaucoup le poisson ; il fournit du bois pour les constructions de marine en raison de sa charge de Lieutenant des Eaux et Forêts ; il fréquente un célèbre capitaine corsaire, … Et, bien que très enraciné dans son terroir, il aime à regarder la mer et à faire, à l’occasion, une excursion dans l’île anglo-normande d’Aurigny. Disponible également en DVD (format pdf).
2. Gilles de Gouberville et la traversée de la baie des Veys par Pierre Brunet.- Novembre 1998.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Du vivant de son oncle, l’abbé Jean Picot, Gilles de Gouberville lui rend fréquemment visite dans son domaine de Russy. Il y va encore plus souvent quand il hérite du domaine à la mort de son parent. Pour se rendre à Russy, il emprunte surtout la route qui passe par la baie des Veys (côte sud-est du département de la Manche). Il doit faire appel à un passeur pour franchir cette zone dangereuse de sables, parfois mouvants, traversée de cours d’eau et soumise aux marées et aux courants. Disponible uniquement en DVD (format pdf).
3. La Monnaie au temps de Gilles de Gouberville par Jacqueline Pilet-Lemière.- Décembre 1999.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Le Journal de Gilles de Gouberville est avant tout un livre de comptes où il reporte ses « Mises et receptes ». Il y fait figurer très soigneusement toutes les dépenses et tous les bénéfices liés à son exploitation et aux besoins de la vie quotidienne du manoir ; il manie ainsi parfois des sommes considérables. Plus de trente espèces de monnaies françaises et étrangères circulent en France au XVIe siècle ; Gilles ne se trompe jamais dans leur taux de change. Disponible uniquement en DVD (format pdf).
4. Gilles de Gouberville, éleveur de bovins par Marcel Roupsard.- Novembre 2000.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Gilles de Gouberville gère une exploitation agricole. Il rapporte dans le Journal toutes les activités qui y sont liées : cultures (surtout celle du pommier : Gilles est un pionnier de la culture des pommiers à cidre) ; élevage auquel il consacre beaucoup de soin et de temps : il parle abondamment du bétail des étables et de celui de la forêt, de la vente des produits de l’exploitation, … Disponible uniquement en DVD (format pdf).
5. Gentilshommes aux champs : & Gilles de Gouberville et Noël du Fail par Madeleine Foisil & Gilles de Gouberville et Jean Vauquelin de la Fresnaye par Guy Nondier.- Novembre 2001.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Ce Cahier goubervillien s’attache à faire les portraits comparés de Gilles de Gouberville et de deux de ses contemporains : Jean Vauquelin de la Fresnaye, magistrat et poète, créateur de la  » pastorale  » normande et Noël du Fail, conseiller au parlement de Bretagne et auteur d’une série d’ouvrages d’un caractère facétieux sur la vie rustique. Disponible uniquement en DVD (format pdf).
6. Droits et devoirs d’un aîné en Cotentin au XVIe siècle par Sophie Poirey.- Novembre 2002.- 32 p. ; ill. ; bibliographie. Pour préserver le patrimoine familial, le droit normand fait du fils aîné le continuateur de la lignée en lui offrant de nombreux privilèges mais en lui imposant aussi des devoirs. Gilles hérite ainsi des fiefs de ses père et mère, mais, en contrepartie se doit de protéger ses frères et sœurs, légitimes comme adultérins. Disponible également en DVD (format pdf).
7. Famille et parenté en Basse-Normandie de Gilles de Gouberville à aujourd’hui par Françoise Zonabend. -Novembre 2003.-ill.-Bibliographie. Ce Cahier traite du sens, du rôle et de la fonction que jouait la parenté au temps de Gouberville mais aussi aujourd’hui en Basse-Normandie. L’univers parental est analysé à la fois au travers des façons de se nommer entre parents, des manières de se conduire les uns envers les autres et des choix matrimoniaux qui se tissent des uns aux autres. Gilles rapporte comment, à son époque on répondait à la question « qu’est ce que la parenté pour l’homme? ». On a cherché de même à montrer comment aujourd’hui, les Normands s’y soumettent. Disponible également en DVD (format pdf).
8. Le français régional de Gilles de Gouberville et le nôtre par René Lepelley. -Novembre 2004.-ill.-Bibliographie. Le français écrit par Gilles de Gouberville dans son Journal est un bon exemple de l’état de cette langue au milieu du xvi e siècle. On y relève cependant un certain nombre de termes couramment employés alors dans le Cotentin tandis qu’ils étaient inconnus à Paris. René Lepelley a relevé ceux de ces termes qui sont encore connus dans le français familier des gens du Cotentin.Disponible également en DVD (format pdf).
9. Autour de Gilles de Gouberville : les prêtres normands et leur insertion dans la société du XVI° siècle – par Anne Bonzon – Octobre 2005 Dans cette étude du Journal de Gilles de Gouberville, Anne Bonzon nous livre un précieux éclairage sur la sociologie ecclésiastique de la France du xvi e siècle : pléthore cléricale du début du siècle, diversité des statuts et des conditions matérielles d’existence du clergé, comportements aujourd’hui scandaleux (ivrognerie, concubinage, violences verbales ou physiques) mais qui à l’époque n’étaient guère perçus comme tels, forte influence du seigneur sur la vie paroissiale et communautaire . Disponible également en DVD (format pdf).
10. La Noblesse et la politique au temps de Gouberville et des guerres de religion – par Jean-Marie Constant – Novembre 2006 Jean-Marie Constant présente une étude très documentée du rôle de la noblesse dans le conflit politico-religieux qui assombrit la France de la seconde moitié du seizième siècle. Suivi du résumé par Jacqueline Vastel des évènements de la première guerre de religion rapportés par Gilles de Gouberville.Disponible également en DVD (format pdf).
11. Les femmes chez Gilles de Gouberville par Marcel Roupsard – Décembre 2007 Les femmes occupent une place discrète dans le Journal de Gouberville. Cependant, au fil des jours, les paysannes du Mesnil-au-Val apparaissent dans leurs travaux, dans leur vie d’épouses et de mères. Au manoir, la population féminine, très minoritaire, se consacre aux tâches quotidiennes agricoles et domestiques. Le maître de maison, célibataire endurci, masque soigneusement ses relations intimes derrière une écriture codée sans avouer ses paternités successives. Disponible également en DVD (format pdf).
12. Entrepreneur et gentilhomme  : Gilles de Gouberville , acteur de l’économie normande par Mathieu Arnoux, Jacques Bottin, Isabelle Vérité – novembre 2008Dans ce douzième Cahier goubervillien , Mathieu Arnoux spécialiste incontesté de l’histoire économique médiévale, propose avec Jacques Bottin et Isabelle Vérité, deux autres chercheurs au CNRS, une étude des liens que Gilles de Gouberville entretenait avec le domaine économique du Cotentin et de l’insertion de celui-ci dans de plus vastes circuits commerciaux. Disponible également en DVD (format pdf).
13. Gilles de Gouberville, témoin de l’art de bâtir en Cotentin à la Renaissance par Julien DeshayesActeur quotidien de l’art de bâtir Gilles de Gouberville apparaît, au fil des pages de son Journal des mises et receptes, constamment affairé à l’entretien et à la restauration des nombreux bâtiments de son exploitation manoriale. Il ne se passe guère un mois, voir une semaine, sans qu’il ne signale tel ou tel des travaux qu’il supervise. Cette implication – qui est aussi celle d’un témoin particulièrement attentif à l’activité de ses contemporains – se traduit par une exceptionnelle richesse d’informations relatives aux matériaux mis en œuvre, aux artisans et aux métiers du bâtiment durant cette période d’extraordinaire floraison architecturale que fut, en Cotentin, le siècle de la Renaissance.Disponible également en DVD (format pdf).
14. Les Chevaux de Gouberville. Elevage et usages dans la Normandie du xvième siècle par Daniel Roche. Novembre 2010. Dans son Journal Gilles de Gouberville, irremplaçable témoin de la vie quotidienne du xvième siècle, évoque le cheval à plus de deux mille deux cents reprises : achats, ventes, élevage, travaux de trait et de transport, maladies, … M. Daniel Roche dans ce cahier dresse un état très complet de l’importance du cheval qui, pendant des siècles, fut un indispensable compagnon du quotidien.Disponible également en DVD (format pdf).
15.La santé chez Gilles de Gouberville par Hugues Levard. Septembre 2011. Les questions de santé apparaissent de façon récurrente dans le Journal de Gilles de Gouberville. Les annotations sur la santé de Gilles de Gouberville, de son entourage et des animaux rencontrés ont été recensées. Elles ont été analysées sous deux angles, celui de l’œuvre encyclopédique d’Ambroise Paré, « père de la chirurgie » et contemporain de Gilles de Gouberville, et celui de la médecine d’aujourd’hui. Cette étude met en lumière le grand empirisme de la médecine de l’époque, l’approche pratique de quelques affections relevant d’un traitement chirurgical et l’origine de nos professions de santé actuelles. Disponible également en DVD (format pdf).
Hors série Hors série des Cahiers Goubervilliens – édité à l’occasion du vingtième anniversaire du Comité : les dix-neuf articles du site Internet (2001 – 2006) – juin 2006 Disponible uniquement en DVD (format pdf).

Couverture N° 1616.Transports et Charrois par Julien Deshayes. Novembre 2013. Au-delà des aspects logistiques relatifs à la structure des harnais et aux animaux de trait utilisés, cette étude concerne principalement les différents modes de mobilisation des attelages, selon qu’ils s’effectuaient au sein de l’exploitation manoriale, avec les charretiers « de céans », par réquisition des « aînés » de la seigneur du Mesnil ou bien dans le cadre de corvées collectives assumées par les communautés paroissiales. Tout en révélant une part de l’implicite féodal de son témoignage, cette analyse s’efforce ainsi de dissocier les divers ressorts sociaux de l’implication de Gilles de Gouberville dans la Normandie de la Renaissance.. Disponible également en DVD (format pdf).

 
Couv1717. L’Entourage de Gilles de Gouberville face aux guerres de la Ligue par Patrice Mouchel-Vallon, 2014 . Le croisement des sources fait ressortir à la fois les tensions qui ne demandaient qu’à s’exprimer dans l’espace confiné de la presqu’île et la difficulté de s’entretuer entre gens qui ne se connaissent que trop bien. Il oppose, rétrospectivement, la prudence du seigneur du Mesnil-au-Val qui, de son temps, a louvoyé de son mieux entre les factions en présence, à la fidélité au roi sans faille de ses héritiers, impliqués dès le début des hostilités dans le soulèvement des communes du Val-de-Saire. Disponible également en DVD (format pdf).

Couv 1818.L’Honnête désir d’arrêter le temps. Vie privée et grande histoire au Mesnil-au-Val par Valerio Cordiner,  2015.  Ce spécialiste de la littérature française du XVIème a notamment écrit en 2012 le livre“Mani unte. La giustizia ai tempi di Gouberville” (Les mains sales. La justice à l’époque de Gouberville)  et est connu pour ses travaux sur Noël Du Fail, le Rabelais breton contemporain de Gilles.

couverture1919. La Violence au pays de Gouverville par Michel Nassiet, 2016.  Le XVIème siècle a été agité, même si ce n’est pas ce qui frappe en premier à la lecture du Journal de Gouberville. Michel Nassiet, professeur d’histoire moderne à l’université d’Angers qui a publié La violence, une histoire sociale – De la Renaissance aux Lumières, analyse la violence sous-jacente de l’époque et en propose une topologie.


20. Les actes notariés: du personnel à l’intime par Gabriel Audisio. A paraitre en 2017. M. Audisio est un historien de l’époque moderne, spécialisé dans le domaine de l’histoire sociale, l’étude des religions et des mentalités, qui a particulièrement développé au cours des dernières années ses travaux sur les actes notariés des XVIe et XVIIe siècles. Ce Cahier vise à souligner l’apport de ce type de sources pour la connaissance du quotidien et de l’intime dans la France de la Renaissance.



Pour acheter par Paypal 1 cahier avec port (15€), merci de cliquer ICI.

Pour acheter par Paypal 2 cahiers avec port  (29€), merci de cliquer ICI.

Pour payer par Paypal 1 port (3€) pour un cahier déjà acheté (membres), merci de cliquer ICI.

Pour acheter par Paypal 1 cahier avec port (15€), merci de cliquer ICI.

Pour acheter par Paypal 2 cahiers avec port  (29€), merci de cliquer ICI.

Pour payer par Paypal 1 port (3€) pour un cahier déjà acheté (membres), merci de cliquer ICI.

Pour acheter par Paypal 1 cahier avec port (15€), merci de cliquer ICI.

Pour acheter par Paypal 2 cahiers avec port  (29€), merci de cliquer ICI.

Pour payer par Paypal 1 port (3€) pour un cahier déjà acheté (membres), merci de cliquer ICI.

Pour acheter par Paypal 1 cahier avec port (15€), merci de cliquer ICI.

Pour acheter par Paypal 2 cahiers avec port  (29€), merci de cliquer ICI.

Pour payer par Paypal 1 port (3€) pour un cahier déjà acheté (membres), merci de cliquer ICI.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :